Le Japon va continuer sa pêche à la baleine dans l’Antarctique…

Le Japon va lancer sa campagne annuelle de pêche à la baleine dans l’Antarctique dans les semaines à venir, en renforçant la sécurité de ses bateaux menacés de harcèlement par des défenseurs des cétacés, a annoncé mardi le ministre de la Pêche.  whaling (C) dalli58 0610.jpg« Le Japon va conduire sa campagne de recherche sur les baleines en renforçant les mesures contre les actes de sabotage, ce qui inclura le déploiement de navires d’escorte », a annoncé le ministre de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche, Michihiko Kano.

En février dernier, Tokyo avait pour la première fois écourté d’un mois sa campagne baleinière dans l’Antarctique, après n’avoir totalisé qu’un cinquième des prises espérées. Les autorités japonaises ont évoqué des perturbations provoquées par l’association Sea Shepherd pour expliquer cette déconvenue.

Ce regroupement américain de défenseurs des baleines avait dépêché plusieurs bateaux sur place pour harceler la flotte baleinière, jetant des bombes puantes sur les ponts des navires nippons, bloquant leurs hélices à l’aide de cordes et se plaçant entre les vaisseaux japonais et leurs proies.

Le Japon avait annoncé, peu après le retour de cette mission, qu’il allait étudier l’opportunité de poursuivre ou non la « pêche scientifique » à la baleine, une pratique tolérée par la Commission baleinière internationale (CBI) qui interdit en revanche toute prise commerciale de cétacés.

Les pays protecteurs des baleines et les défenseurs de l’environnement dénoncent la pêche scientifique comme une chasse commerciale déguisée.

« Le Japon voudrait à terme reprendre la pêche marchande de baleines. A cette fin, nous devons continuer la recherche scientifique », a souligné M. Kano.

« Déçue » par cette annonce, l’Australie, a réaffirmé « sa ferme opposition à toute pêche commerciale à la baleine, y compris la pêche prétendument scientifique pratiquée par le Japon », a déclaré le ministre australien des Affaires étrangères, Kevin Rudd.

« Il y a une large inquiétude au sein de la communauté internationale envers le programme de chasse à la baleine du Japon et des appels nombreux pour qu’elle cesse », a-t-il ajouté.

L’Australie a saisi en juin 2010 la Cour internationale de justice afin d’obliger le Japon à mettre fin à ce programme de chasse, estimant que l’archipel violait ses « obligations internationales ».

« C’est le meilleur moyen de régler des différends légaux entre amis », a répété Kevin Rudd mardi.

Le dirigeant de l’association Sea Shepherd, Paul Watson, a expliqué à l’AFP en juillet qu’il continuerait de harceler les baleiniers japonais s’ils décidaient de retourner dans l’Antarctique.

Source : sciencesetavenir.fr (04.10.11) Actualité récente en rapport : Le Japon a tué 195 baleines en trois mois…  Voir également :La chasse baleinière…

seashepherd.fr

La Nouvelle-Zélande condamne la décision du Japon de reprendre la chasse à la baleine...
Chasse à la baleine : l'Islande dénonce des critiques US incohérentes...

Laisser un commentaire