Grand rassemblement devant le Marineland d’Antibes, le 12 juillet 2016, compte-rendu – Communiqué de Presse…

Dans le plus grand secret, deux dauphins captifs – Eclair et Mila-Tami – sont décédés au début de l’année 2015 au sein même du Marineland d’Antibes…

La direction du parc ne l’a avoué que contrainte et forcée, le 12 juillet dernier, jour où s’est tenu un rassemblement sans précédent devant l’enceinte du delphinarium afin de sensibiliser les politiques, les médias et le public à la condition des cétacés captifs ; événement dont vous trouverez le compte-rendu en pièce jointe.

Ces deux décès s’ajoutent à la sinistre rubrique nécrologique des parcs marins :

Rappelons que l’orque doyenne de Marineland est décédée en juin dernier, nous ignorons toujours les cause du décès. Celle-ci est partie alors qu’elle était âgée d’une petite trentaine d’année… Alors que Granny, âgée de 103 ans, nage toujours paisiblement et librement dans les eaux de Colombie Britannique…

Encore plus récemment, c’est Aloa, dauphin nouveau-né du parc Astérix, qui est décédé d’un choc traumatique suite à une « une bagarre » au sein du bassin…

Pour continuer d’approvisionner cette industrie lucrative, dans un peu moins d’un mois, la chasse aux dauphins reprendra son cours au Japon : 7 mois par an de captures violentes et cruelles ; 23000 petits cétacés périssent ainsi chaque année au Japon. Les dauphins jugés inaptes à divertir le public en bassin finissent sur les étals des bouchers !

Alors, parcs marins = protection des cétacés ou industrie létale ?

Il est plus que temps de mettre un terme à cette mascarade, les parcs marins n’ont rien de philanthrope !

Compte rendu à télécharger : Compte rendu CP MLD 12.07.15

Journée Internationale de sensibilisation aux massacres de dauphins au Japon, 29 août 2015. Communiqué de Presse
Rassemblement devant le Marineland d'Antibes, 12 juillet 2015 - Dossier de Presse...