[ 🇬🇧 Traduction ] Key West en Floride : Les dauphins de la US Navy entraînés à localiser les mines dissimulées au fond de l’océan.

Constellation est un Grand Dauphin de l’Atlantique, mais elle passe la plupart de son temps dans l’Océan Pacifique. Elle fait partie du Programme de Mammifères Marins de la Marine Américaine, situé à San Diego.

Ces trois dernières semaines, Constellation et trois coéquipiers de son espèce ont été entraînés à Key West. Leur travail consiste à localiser des mines dissimulées au fond de l’océan, et à y déposer des transpondeurs permettant aux équipages humains de les récupérer en toute sécurité.

« Ils sont redoutablement efficaces pour détecter des objets », confie Bob Olds, responsable des affaires du Programme de Mammifères Marins. « Leur atout le plus impressionnant est probablement leur capacité à trouver des objets totalement enfouis dans les fonds marins. »

 Ces dernières années, la Marine emmenait les mammifères marins à Hawaï, pour une formation en climat subtropical, dans les eaux remplies de récifs. Mais cette année, il a été décidé de se rendre à la base aéronavale de Key West.

« Dans le cadre de leur formation, nous aimons présenter aux dauphins différents types d’environnement, » déclare Bob Olds. « Les eaux chaudes, les récifs, et tout ce que nous n’avons pas à San Diego, comme les têtes de corail, etc. Nous travaillons avec leur sonar. Cet exercice est bénéfique pour eux, car il les entraîne à maîtriser ces fonds marins remplis de têtes de corail. »

Pour le commandant John Fairweather (indicatif Stormy), cette unité est similaire aux autres forces spéciales d’intervention qu’il contribue à former à la base aéronavale de Key West. John Fairweather est l’officier chargé des opérations en surface et sous l’eau, ce qui signifie qu’il est responsable des 33 000 miles carrés de cette base, dès que le personnel quitte l’air libre et met les pieds sous l’eau. Les forces spéciales d’intervention telles que les Navy SEALs s’entrainent souvent à Key West.

« Ils sont incroyables, c’est fascinant de voir ces animaux travailler et de mesurer leurs capacités », confie John Fairweather. « Ils sont une partie des unités des forces spéciales d’intervention, et ils ont leur rôle à jouer. »

Ce rôle est celui que certaines personnes espèrent bientôt voir accompli par des machines, et non plus des animaux. Rick Trout est un ancien dresseur de dauphins de la US Navy qui vit dans l’archipel des Keys, et il a organisé des rassemblements contestataires à l’extérieur de la zone d’entraînement de San Diego.

« Nous disposons de meilleures technologies », déclare Rick Trout. « Et Dieu sait que nous devons économiser l’argent des impôts pour l’employer dans une sécurité nationale efficace, plutôt que de dépendre de Flipper pour protéger la nation. »

Bob Olds concède que les machines finiront par remplacer un jour les mammifères marins, mais il estime que la technologie n’est pas encore au rendez-vous.

 

 © Traduction : Léana Bag & David Delpouy pour Réseau-Cétacés

————————————————————————————————————————–

Un article de Nancy Klingener – Publié le 27 avril 2017  sur le site wusfnews

 

[ 🐬Pour bien commencer la semaine : Savez-vous que les globicéphales ont un répertoire vocal très riche ? ]
[ 🇬🇧 Traduction ] Mexique : les législateurs adoptent des réformes interdisant la captivité des cétacés à des fins de spectacle... !

Laisser un commentaire