Le Japon vient de terminer sa saison annuelle de chasse à la baleine


Brut peche baleine

Depuis 1986, le Japon est signataire d’un accord international sur l’interdiction de la pêche commerciale de baleines. Pourtant, chaque année, la saison de la pêche fait des centaines de victimes chez le mammifère marin.

« Recherche scientifique »

L’argument pour justifier ces pêches annuelles était annoncé en 2000 par Joji Morishita, délégué japonais de la Commission Baleinière Internationale :

« C’est purement un programme de recherche scientifique. Je sais que certains disent qu’il s’agit de pêche commerciale déguisée parce que les résidus, dans ce cas la viande, finissent sur le marché commercial au Japon. »

Comparaison avec Mc Donald’s

En 2014la Cour internationale de Justice avait saisi l’affaire et ordonné au Japon de cesser de pêcher des baleines. Morishita avait alors déclaré :

« Les gens en Inde ne mangent pas de boeuf. Mais qu’est-ce qu’il se passerait s’ils imposaient leurs coutumes au reste du monde ? Et promouvaient les mouvements anti-McDonald’s, anti-beefsteak à travers le monde, peut-être même avec des sanctions économiques ? »

« Leur pourrir la vie »

En décembre 2015, le Japon reprend la pêche, malgré la menace de sanctions et la pression exercée par les ONG, notamment par le biais d’abordages visant à saboter les baleiniers.

Alex Cornelissen, directeur de l’ONG Sea Shepherd déclare, déterminé à en finir :

« Le quota de pêche japonais a diminué et il continuera de diminuer, parce que nous continuerons à leur pourrir la vie. »

Source : FranceTVinfo – Publié le 29 Septembre 2017
Vidéo de une : Brut
[ 🐬 Pour bien commencer la semaine : Savez-vous que plus de 90 % des océans sont encore inexplorés ? ]
Vidéo : Des orques s'invitent dans une compétition de surf