S'informer

S'engager

Archives

Réseau Cétacés

Soutenez Réseau Cétacés
sur MonExTel.com
RC a rejoint la coalition OCEAN2012

Statistiques

  • S'informer - 2762
  • S'engager - 51
  • Commentaires - 618
  • Trackbacks - 782


Une marée noire menace les cétacés du Golfe du Mexique...

Une semaine après l'explosion d'une plate-forme pétrolière au large de la Louisiane, la marée noire continue à s'étendre dans les eaux du golfe du Mexique. Lundi, la nappe de pétrole recouvrait quelque 4.900 km2, menaçant les côtes de Louisiane, du Texas, du Mississippi et de Floride.

Mardi 20 avril, une plate-forme pétrolière a explosé dans le golfe du Mexique, à une soixantaine de kilomètres au sud-est du delta du Mississippi. Elle a brûlé pendant 36 heures, pour finalement sombrer à 1.500 mètres de profondeur. "Selon nos estimations, mais ce ne sont que des estimations, les fuites de pétrole représentent 1000 barils par jour", a déclaré Ron Rybarczyk, porte-parole de BP, le locataire de la plateforme.

La nappe s'étend aujourd'hui sur 32 kilomètres de long à une soixantaine de kilomètres à l'Est de la Louisiane. Une caméra téléguidée envoyée dans les fonds marins pour inspecter la plateforme a permis de détecter deux fuites au sommet du puits et à la surface de la plateforme. Des robots sous-marins sont utilisés pour tenter de colmater ces brèches.

Alors que 182.000 litres d'eau mêlée de pétrole ont pu être pour l'instant prélevés, les gardes-côtes craignent que la marée noire n'atteigne le littoral d'ici la fin de la semaine. Plus de 500 personnes sont mobilisées pour tenter de limiter le désastre écologique qui menace les côtes de Louisiane, du Texas, du Mississippi et de Floride.

Suite à l'explosion, onze employés de la plate-forme pétrolière qui contenait 2,6 millions de litres de pétrole sont toujours portés disparus et présumés morts. Les recherches ont été suspendues vendredi. Dix-sept autres personnes ont été blessées, dont trois grièvement.

Source : maxisciences.com 

 

 

(C) Colin M MacLeod_Marinephotobank_FLickr-RubenBos_Flickr.jpg

 

Le Golfe du Mexique est un écosystème riche en espèces de cétacés. Cette catastrophe pétrolière menace en particulier la population de cachalots de Floride. Un groupe se nourrit en effet au sein de la zone où se trouve la plateforme pétrolière. De plus, l'activité accrue générée par cette marée noire est susceptible d'augmenter la pollution acoustique de la zone, perturbant le sonar des cétacés, qui sondent les profondeurs à la recherche de calmars.

La pollution des eaux causée par le pétrole est susceptible d'intoxiquer d'autres espèces de baleines, de dauphins, ainsi que de nombreux poissons, tortues et oiseaux marins.


Source & vidéo : examiner.com 

 

 

Print | publié le jeudi 29 avril 2010 18:34

Comments have been closed on this topic.