Japon et Norvège gaspillent des millions dans la pêche baleinière…

TOKYO (AFP) — Le Japon et la Norvège gaspillent des millions de dollars pour subventionner la pêche à la baleine, non rentable, affirme l’association de défense de la nature WWF dans un rapport publié vendredi. « La pêche à la baleine est largement subventionnée (…). Au Japon et en Norvège, des fonds importants sont versés pour soutenir une activité qui serait au mieux peu rentable, et plus vraisemblablement déficitaire », souligne l’association.

Les autorités japonaises ont versé 164 millions de dollars (118 millions d’euros) depuis 1988, et leurs homologues norvégiens 20 millions de dollars (14 millions d’euros) depuis 1993, selon ce rapport cosigné par la Société pour la conservation des baleines et des dauphins. Les associations ajoutent qu’en 20 ans, les ventes de l’industrie baleinière japonaise ont enregistré une perte nette de 223 millions de dollars (160 millions d’euros). En Norvège, sur les quinze dernières années, les subventions représentent l’équivalent de la moitié du revenu des ventes de viande.

La publication de ce rapport intervient juste avant l’ouverture de la convention annuelle de la Commission Baleinière Internationale (CBI), traditionnel terrain d’affrontement entre partisans et opposants à la pêche aux cétacés. La réunion s’ouvre lundi pour cinq jours sur l’île portugaise de Madère. La CBI impose depuis 1986 un moratoire illimité proscrivant la chasse commerciale à la baleine, une interdiction ouvertement défiée par la Norvège. L’organisation autorise toutefois, selon des quotas précis, la chasse à but scientifique, pratiquée notamment par le Japon.

La viande de baleine boudée...!
L’Australie s’oppose au plan de chasse côtière à la baleine du Japon...

Laisser un commentaire