Louisiane : et si la fuite perdurait ?

MARÉE NOIRE – La dernière tentative de colmatage de la fuite de pétrole dans le golfe du Mexique a, elle aussi, échouée. De quoi envisager le pire.

Le colmatage de la fuite de pétrole effectué la semaine dernière n’a pas tenu le coup. La compagnie BP s’est déjà lancée dans une nouvelle tentative. Pour un nouvel échec ? Le gouvernement Obama a, en tout cas, annoncé dimanche qu’il se préparait au pire des scénarios. Quel est-il ? Eclairage.

Jusqu’à quand le pétrole va-t-il continuer à fuir ?
« Le brut s’écoulera tant que la pression dans le puits sera plus élevée que la pression de l’eau à 1500 mètres de profondeur, répond Eric Smith, directeur associé de l’Institut sur l’énergie de Tulane University, à La Nouvelle-Orléans. Les puits de secours qui devraient être terminés en août pourront cependant faire baisser la pression ». 
A l’heure actuelle, entre 12 000 et 25 000 barils de pétrole s’écoulent chaque jour dans le golfe du Mexique. A ce rythme, 2,25 millions de barils de pétrole pourraient se déverser dans la mer d’ici à août. Pour la comparaison, les Etats-Unis consomment environ 20,6 millions de barils de pétrole chaque jour et la Suisse 275 000.

Quelles sont les réserves de pétrole dans le puits qui fuit ?
Elles sont difficiles à estimer. « Le puits qui fuit depuis l’explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon, le 20 avril dernier, était un puits « d’exploration », explique Eric Smith. Dans ce genre de situation, le puits est en général bouché pendant le forage de 3 ou 4 autres qui permettront de déterminer l’étendue des réserves de pétrole. Les ouvriers étaient en train de préparer la fermeture du puits lorsque s’est produite l’explosion. BP a estimé que le réservoir pourrait contenir l’équivalent de 50 millions de barils, mais cela pourrait être trois fois plus, ou trois fois moins. »

Platforme(C) Skytruth_flickr.jpg

 

Peut-on complètement boucher la fuite ?
«Les gens impliqués dans la gestion de la marée noire pensent que c’est possible, souligne l’expert en questions pétrolières. Il faut absolument y parvenir, car sinon le pétrole pourrait se répandre dans la mer pendant des années.» Les puits de secours doivent néanmoins permettre de colmater la fuite. Ils donnent accès directement à l’embouchure du puits et permettent d’injecter des liquides sous haute pression avant de le cimenter.

L’industrie pétrolière va-t-elle changer d’approche vis-à-vis des forages en haute mer ?
Les compagnies pétrolières sont dans le collimateur des élus et vont devoir respecter des normes de sécurité plus dures. Barack Obama a déjà décrété un moratoire de six mois sur 33 puits dits d’exploration. Des parlementaires démocrates veulent faire passer la responsabilité financière des compagnies pétrolières de 75 millions de dollars à 10 milliards de dollars en cas de marée noire.

L’environnement sera-t-il fortement touché ?
La marée noire risque de semer la mort dans les bayous pendant des mois. Plus de 160 kilomètres sur les 640 kilomètres de côtes de la Louisiane ont déjà été souillés. Plusieurs réserves naturelles ont été touchées et sont difficiles à nettoyer. 491 oiseaux, 227 tortues et 27 dauphins ont déjà été retrouvés morts.

Quel impact en termes économiques ?
Que 2010 soit une année noire pour la pêche et le tourisme. La pêche et les fruits de mer représentent un chiffre d’affaires annuel de 2,4 milliards de dollars pour la Louisiane et 40% de la production totale aux Etats-Unis. Près de 27 000 personnes en vivent. A l’heure actuelle, 25% des eaux fédérales (157 000 km²) au large de la Louisiane sont fermées et de nombreux pêcheurs sont au chômage. Le tourisme, qui emploie plus de 87 000 personnes et rapporte à l’Etat 5,2 milliards de dollars, est aussi sévèrement menacé.

Quel coût politique pour Barack Obama ?
Les démocrates pourraient payer le prix de cette catastrophe écologique lors des élections de mi-mandat, en novembre prochain, et perdre leur majorité au Congrès. Barack Obama devrait alors conjuguer avec un parlement à majorité républicaine, capable de bloquer tous ses projets de réforme.

Source : 24heures.ch  (01.06.10)

Voir aussi l’Info précédente en rapport : Une marée noire menace les cétacés du Golfe du Mexique…600 espèces animales menacées par la marée noire en Louisiane…Marée noire aux Etats-Unis : 23 pélicans, 12 dauphins et 156 tortues mazoutés…

Réseau-Cétacés sur Veosearch : plus de 100 euros collectés !
Baleine bleue et tour de verre : la revanche du Musée de la nature d'Ottawa...