Sea Shepherd empale des baleines !

Une campagne de communication outdoor de la Sea Shepherd Conservation Society vient d’être installée dans le centre ville de Vienne : 172 affiches de baleines empalées sur des grilles. SSCS.jpgA la mémoire des 172 baleines tuées l’an dernier par les pêcheurs illégaux, l’antenne autrichienne de la Sea Shepherd a empalé 172 affiches représentant 172 baleines différentes, sur des grilles semblables à des harpons de braconniers des mers.

Ce happening photographique vous harponne le regard au détour d’une rue du centre de Vienne. Les photos en elles-mêmes n’ont rien de choquant, elles sont même un peu « cliché  Grand Bleu ». Oui mais justement, c’est bien là le point intéressant : les beaux clichés de ces belles baleines sont empalées sans ménagements sur des barres de fer pointues, et ça, ça fait mal.

Le résultat est saisissant, d’une part car il suggère une sanglante tuerie, et d’autre part grâce à l’effet « grandeur nature » produit par le nombre d’affiches concordant exactement avec le nombre de baleines achevées en 2010.

Chaque affiche est numérotée avec l’inscription suivante : « #001 of 172 whales killed this year. Every dead whale is one too many. Help us save them all. » Ce qui signifie, pour les monoglottes : « n°001 des 172 baleines tuées cette année. Chaque baleine morte en est une de trop. Aidez-nous à les sauver toutes ».

Une campagne de communication qui s’accompagne d’appels aux dons et d’actions dignes d’une épopée viking pour cette ONG environnementale qui, rappelons-le, a choisi de lutter contre la chasse à la baleine en employant des méthodes radicales, comme le sabordage des navires braconniers.

Source : marcelgreen.com  (31.05.11)  Voir également : seashepherd.fr   Actualité récente en rapport :Le dossier des baleines devant la Cour internationale de Justice de La Haye !   Islande : pause dans la chasse à la baleine…    L’Europe inflexible sur la baleine !    Voir également notre dossier complet sur le thème : La chasse baleinière…  

Des traces de radiation découvertes chez des baleines au large du Japon...
L’Europe inflexible sur la baleine !