Homer Simpson finance le navire de Sea Shepherd… !

Le nouveau navire des campagnes Sea Shepherd doit beaucoup à Homer Simpson : le succès de la série a permis à l’un de ses fondateurs de léguer à l’organisation écologiste une somme pour acheter un ancien baleinier japonais.

CosTO3L.jpg


Mécénat

Depuis 1989, Homer Simpson travaille dans une centrale nucléaire. Mais bien souvent, ses aventures l’ont conduit à défendre la cause de la nature. Désormais, les Simpson défendront l’environnement par procuration.

L’un des créateurs de la série américaine (avec Matt Groening et James L. Brooks), Sam Simon, atteint d’un cancer de la prostate en phase terminale, a fait don d’une large part de sa fortune à l’organisation écologiste Sea Shepherd.

Sa fortune léguée à des œuvres de charité

Âgé de 58 ans, le scénariste n’en est pas là à son premier combat en faveur de la faune: en 2002, il avait créé une fondation à son nom en faveur des chiens errants afin de leur éviter l’euthanasie. Ayant appris en décembre 2012 qu’il était condamné par le cancer, il avait alors annoncé vouloir faire don de sa fortune à diverses œuvres de charité.

Et l’un de ses legs va permettre à un navire de sillonner les mers pour les campagnes coup de poing de l’organisation écologiste. Et notamment la lutte contre la chasse à la baleine dans le Pacifique.

Le trimaran «Brigitte Bardot»

L’éco-activiste Paul Watson, qui dirige Sea Shepherd depuis de nombreuses années, a coutume de faire appel à des célébrités pour financer les vaisseaux de sa flotte. En retour, les navires portent le nom de leur parrain. C’est ainsi que Brigitte Bardot, sensibilisée à la cause des bébés phoques par Paul Watson en 1977, avait déjà mis la main à la poche pour un trimaran. Samedi 31 août, le «Sam Simon» a été présenté au public à Sydney, en Australie. Ironie de l’histoire: ce navire qui devrait notamment lutter contre la chasse à la baleine, est un ancien baleinier japonais. Pour l’occasion, le vaisseau avait été redécoré avec une robe plus guerrière et agressive. Dans le droit fil des actions spectaculaires de Sea Shepherd, qui récupère là un quatrième navire pour sa flotte. Source : bilan.ch  (05.09.13)

Sur les traces de Moby Dick...
Islande : retour de 130 tonnes de viande de rorqual...

Laisser un commentaire