Arrêté du 3 mai visant les delphinariums : la contre-attaque de Réseau-Cétacés – Communiqué de Presse

En interdisant le renouvellement des populations captives de cétacés (fin des naissances et des importations), l’arrêté du 3 mai 2017 sonne le glas des delphinariums en France, sur le moyen terme.

Suite à la procédure de référé induite par l’industrie de la captivité française aux fins de suspension de l’arrêté, l’association Réseau-Cétacés soutiendra son mémoire en intervention volontaire dès aujourd’hui devant le Conseil d’Etat.

La finalité de l’intervention de Réseau-Cétacés consiste à démontrer que l’argumentation soutenue par l’industrie de la captivité française est infondée. Réseau-Cétacés soutien qu’aucun bassin de captivité ne peut répondre aux besoins physiologiques des cétacés.

Des personnalités engagées pour le maintien de l’arrêté et la fin des delphinariums en France…

Le 7 juillet dernier, Réseau-Cétacés a lancé l’opération #LibertéDauphins. Cette vaste campagne de communication visuelle inédite consiste à solliciter le soutien de personnalités francophones (animateurs, artistes, sportifs, politiques…).

A ce jour, nous avons obtenu l’adhésion d’une douzaine de personnalités, notamment celui du Député européen, Younous Omarjee : qui « appelle à la mise en œuvre rapide de l’arrêté du 3 mai 2017 pour que soit rendue aux dauphins leur liberté » ; mais également le support de personnalités telles que Sandrine Bélier – Ex Députée européenne, Yves Rénier – comédien, Julia Erikssen – qui s’est fait connaître dans l’émission « The Voice » et de grands noms du surf : Alyzé Arnaud, Olivia Piana, Pierre Louis Costes etc…

Près de 73000 signatures manuscrites collectées pour la fin des delphinariums en France…

Réseau-Cétacés est également à l’origine d’une pétition qui totalise, à ce jour, près de 73000 signatures manuscrites. Un chiffre tout à fait inédit pour une pétition qui n’est, sciemment, proposée qu’au format papier.

Réseau-Cétacés est la plus ancienne association française dédiée à la protection des cétacés. Elle a participé activement à l’élaboration de l’arrêté du 3 mai 2017.

Contact :
Sandra Guyomard – Présidente
sandra@reseaucetaces.org
www.reseaucetaces.fr

Réponse aux dresseurs du Marineland – Communiqué de Presse inter-associations

Laisser un commentaire