Le sac plastique le plus profond jamais trouvé, à près de 12 km sous l’eau

Au fond de la fosse des Mariannes, au cours de la plongée la plus profonde jamais réalisée, l’explorateur Victor Vescovo a trouvé des traces de “contamination humaine” : un sac plastique et des emballages de bonbons.

“En battant le record de la plongée la plus profonde jamais réalisée, un explorateur américain a trouvé des déchets plastiques sur le fond marin”, commente le site de la chaîne BBC. C’est à précisément 11 927 mètres sous la surface de l’eau, dans l’océan Pacifique, au niveau de la fosse des Mariannes – qui est le point le plus profond connu à ce jour qu’un sac plastique et des emballages de bonbons ont été observés.

L’explorateur autofinancé Victor Vescovo a ainsi battu de 11 mètres le précédent record du cinéaste James Cameron en 2012. En 1960, l’Américain Dan Walsh était le premier à réaliser l’exploit de descendre dans la fosse des Mariannes, mais pas à la profondeur atteinte aujourd’hui. Victor Vescovo a passé quatre heures en solo à explorer le fond de la fosse depuis son sous-marin, le DSV Limiting Factor. “L’équipe pense avoir découvert quatre nouvelles espèces de crustacés ressemblants à des crevettes, les amphipodes, et avoir vu une créature appelée ver de cuillère à 7 000 mètres ainsi qu’un escargot rose à 8 000 mètres”, rapport la chaîne britannique.

Vérifier si les créatures des profondeurs sont contaminées par les microplastiques

Cette plongée – qui fait partie d’une mission plus vaste d’exploration des points les plus profonds de tous les océans – a permis en outre de découvrir des affleurements rocheux aux couleurs vives, “probablement créés par des microbes sur le fond marin”, relaie la BBC sur son site.

Victor Vescovo et son équipe ont prélevé des échantillons de roche du fond marin notamment. “Les scientifiques envisagent maintenant de tester les créatures qu’ils ont collectées pour voir si elles contiennent des microplastiques”, poursuit le site. Une étude récente a montré que la présence de ces minuscules particules de plastiques à l’intérieur des êtres vivants constituait un problème répandu, même pour les animaux des profondeurs marines.

Source : courrierinternational.com, le 15.05.19
Photo : un sac en plastique sous l’eau – wikimedia commons

Voir également ➡ Océans : Pourquoi est-il urgent de bannir le plastique ?

Une baleine retrouvée morte en Sicile avec l'estomac rempli de plastique
Plus d'une tonne de déchets retirés de mer Egée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *