L’Is­lande n’a chassé aucune baleine en 2019

Pour la première fois depuis 2002, l’Is­lande – l’un des trois pays avec la Norvège et le Japon qui auto­risent toujours la chasse commer­ciale à la baleine – n’a chassé aucune baleine, comme l’in­dique le site EcoWatch le 22 janvier. Et visi­ble­ment, les Islan­dais s’en passent très bien.

Le gouver­ne­ment islan­dais avait pour­tant auto­risé des permis de chasse à la baleine pour l’an­née 2019, mais aucune baleine n’a été tuée l’an dernier par des pêcheurs islan­dais. L’en­tre­prise de chasse à la baleine la plus puis­sante et la plus contro­ver­sée d’Is­lande a annoncé qu’elle ne chas­se­rait pas les espèces qui clas­sées comme « vulné­rables » par les instances inter­na­tio­nales. Une situa­tion qui s’ex­plique égale­ment par le besoin d’en­tre­tien des navires et la baisse de la demande.

En Islande, les menta­li­tés évoluent et la popu­la­tion semble de moins en moins encline à manger de la viande de baleine. Un tiers des Islan­dais, prin­ci­pa­le­ment des jeunes et des urbains, disent être oppo­sés à la chasse. Un tiers des Islan­dais restent parti­sans de cette pratique, et le dernier tiers serait neutre à ce sujet.

Le compor­te­ment des touristes a égale­ment changé ces dernières années. Désor­mais, il n’est plus envi­sa­geable de dégus­ter un steak de baleine après avoir pu obser­ver de près les mammi­fères.

Source : Ecowatch / ulyces.co, le 25.01.2020
Photo : Cephas ~ commons.wikimedia.org

 

Canada ~ La Nouvelle-Écosse choisie pour établir un sanctuaire de cétacés
La pêche au chalut pélagique interdite au large de l’île de Ré pour protéger dauphins et bars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *