Images rares en Antarctique : une scientifique filme des orques en train de jouer

Une scientifique a filmé une scène peu commune : des orques très joueuses, près de la base Scott, en Antarctique.

Les images fournissent de plus aux biologistes des informations précieuses sur leur régime alimentaire.  Source : 1 News.

Ces superbes images fournissent aussi de nouvelles informations aux chercheurs quant à leur régime alimentaire.

Toute la scène s’est déroulée en mer de Ross, près de la base Scott, en Antarctique, où le docteur Regina Eisert observait une vingtaine d’orques de type C en train de jouer.

« Elles viennent de manger, elles sont heureuses, les petits jouent. Je me joins au groupe pour les filmer et elles approchent pour dire bonjour », rapporte-t-elle.

La biologiste rentre tout juste de sa dernière expédition en Antarctique, effectuée dans le cadre d’un long programme de suivi.

 

Les chercheurs ont obtenu le soutien de l’institut Antarctica New Zealand pour cette expédition. Source 1 NEWS.

Elle cherche à évaluer, dans une partie protégée de la mer de Ross, l’influence de l’interdiction de la pêche sur les habitudes alimentaires des orques.

L’expédition a été secrètement annulée l’an dernier par l’université de Canterbury avant d’être de nouveau autorisée grâce à l’implication de 1 NEWS.

Regina Eisert travaille désormais seule et dispose de nouvelles données à intégrer à ses travaux de suivi de l’espèce, menés depuis plusieurs années.

Elle pense avoir observé le même groupe plusieurs années de suite, ce qui n’est pas forcément bon signe.

« La probabilité de revoir les mêmes individus permet de déduire une estimation de la population et le fait que j’observe toujours les mêmes laisse présager qu’il n’y a pas beaucoup d’orques dans ces eaux. » conclue-t-elle.

Il faut espérer que de telles informations aideront à protéger les espèces de poissons dont elles se nourrissent.

Traduction par Michaël Arlandis, pour Réseau-Cétacés, de l’article :
Exclusive: Scientist captures rare footage of killer whales playing in Antarctica, publié le 22 février 2020.

 

Charente-Maritime ~ Un phoque entre les tours de La Rochelle, un autre dans l’herbe de l’île de Ré
Israël ~ Une orque repérée au large des côtes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *