Protection des orques en Russie : un premier pas et des doutes

Quelques mois après la fermeture de la cruelle « prison des baleines » (10/11/2019), où 11 orques et 93 bélugas étaient entassés, le gouvernement russe a inscrit les orques nomades et les phoques de la Caspienne dans le « Livre Rouge de la Fédération de Russie » (3/4/2020). Sur le papier, cela signifie que ces animaux ne peuvent plus être chassés ou capturés. Dans les faits, c’est un peu plus compliqué qu’il n’y parait. 30millionsdamis.fr fait le point.

Lire l’article intégral ⬇ : 

30 Millions d’amis

Photo de une : Pixabay

Voir à ce sujet ⬇ :

Décision historique pour les orques transientes de Russie !

h

Iran ~ Bonne nouvelle pour la dauphine Kasya
Canada ~ L'Aquarium de Vancouver pourrait fermer ses portes sans aide financière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *