Islande ~ Les baleines ne seront pas chassées cet été

Le journal islandais Morgunblaðið rapporte qu’aucune campagne de chasse à la baleine n’aura lieu cet été dans les eaux islandaises. Kristján Loftsson, le PDG de la seule entreprise baleinière islandaise, Hvalur hf., explique que la raison principale est la concurrence difficile avec le Japon. Pour l’entreprise, ce sera la deuxième année consécutive sans chasse.

Kristján explique que la chasse à la baleine pratiquée dans les eaux japonaises est subventionnée par le gouvernement, ce qui rend la compétition compliquée. En outre, la certification sanitaire japonaise est beaucoup plus stricte en ce qui concerne la viande de baleine importée qu’envers leur propre production.

Depuis que le Japon s’est retiré de la Commission baleinière internationale en 2018, les japonais chassent dans leurs propres eaux territoriales, où ils traquent le rorqual boréal et le petit rorqual.

Kristján souligne que Hvalur hf. n’est pas en mesure de concurrencer des produits subventionnés. De plus, il aurait été pratiquement impossible pour son entreprise d’entamer une campagne de chasse et de transformer la viande de baleine, car en raison de la pandémie du COVID-19, son traitement aurait impliqué la proximité entre les ouvriers. Si un seul employé venait à tomber malade à cause du COVID-19, l’ensemble de ses collègues devrait être placé en quarantaine.

Cependant, Kristján n’exclut pas une future reprise de la chasse à la baleine. Il indique que des recherches sont en cours sur la possibilité d’utiliser la viande de rorqual commun dans la fabrication d’un complément alimentaire, riche en fer, pour les personnes souffrant d’anémie. D’autres recherches ont lieu sur la possibilité de fabriquer de la gélatine à partir des os et de la graisse de baleine à des fins médicales, et pour le secteur alimentaire.

En 2018, 146 rorquals communs et six baleines de Minke avaient été harponnés dans les eaux islandaises.

Traduction par David Delpouy pour Réseau-Cétacés d’un article de Vala Hafstað – publié le 24 avril 2020 – sur le site du média Iceland Monitor
Photo : mbl.is/​Hari

 

Canada (Nouvelle-Écosse) ~ La pandémie n’empêchera pas le "Whale Sanctuary Project" d’aller de l’avant
Iran ~ Bonne nouvelle pour la dauphine Kasya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *