Irlande ~ « Plus en forme que jamais », Fungie « faisait de joyeux bonds » en retrouvant le contact humain

Le dauphin solitaire le plus célèbre du monde, Fungie, virevoltait avec enthousiasme sur l’eau alors qu’il retrouvait le contact humain après une période de solitude durant ce confinement.

Le dirigeant de Dingle Sea Safari, Jimmy Flannery, a déclaré que le Ministre de la Marine, Michael Creed, l’avait autorisé à s’assurer que le dauphin préféré du pays allait bien.

Le président de Dingle Dolphin Tours, dans le comté de Kerry, a avoué s’être inquiété du fait que le mammifère tant aimé soit privé d’interaction humaine pendant le confinement.

Il a déclaré : « Nous avons reçu la confirmation du bureau du Ministre m’autorisant à rendre visite à Fungie, l’animal étant classé dans la catégorie ‘bétail’. »

« Je voulais juste m’assurer qu’il allait bien. J’étais inquiet. Je pense qu’il s’épanouit en notre compagnie, sinon pourquoi serait-il toujours là ? Michael Healy-Rae s’est entretenu avec le Ministre Michael Creed et tous deux ont réalisé qu’il était question autant de mon bien-être que de celui de Fungie, et qu’il fallait veiller sur lui. »

« Il est absolument fantastique. Il est plus beau et plus en forme que jamais. Nous lui avons rendu visite cinq ou six fois depuis que nous avons obtenu l’autorisation. La moitié du temps, il appréciait notre compagnie et faisait des bonds au-dessus de l’eau. »

« Je suis sorti en mer à bord d’une petite embarcation et il aurait presque sauté dans le bateau pour me rejoindre. Il sera également ravi de voir d’autres personnes quand tout sera terminé. Il doit avoir la cinquantaine. C’est une créature incroyable et plus active que jamais. »

Depuis son arrivée à Dingle, il y a près de 37 ans, le grand dauphin aujourd’hui d’âge moyen est devenu un emblème national. Dans une étude publiée l’année dernière, il a été officiellement répertorié comme étant le plus vieux dauphin solitaire de la planète.

Le gérant de Dingle Sea Safaris a déclaré qu’il n’existait pas l’ombre d’un doute au fait que la compagnie humaine manquait au mammifère.

Il affirme : « Il n’a jamais été aussi longtemps sans compagnie. Beaucoup d’autres personnes vont voir Fungie, même l’hiver, et elles ne peuvent plus aller le voir. Elles ne sont pas aussi proches que moi, à moins de 2 km. »

Selon lui, il est incroyable que le dauphin sauvage soit resté dans les parages pendant plus de trente ans.

« Je fais ça depuis 33 ans. Les experts nous ont toujours dit de continuer, car il est évident que ça lui plaît, et qu’il s’en irait dans le cas contraire. Il reste un animal totalement sauvage, qui se nourrit seul. Il n’existe aucune raison expliquant le comportement de Fungie, si ce n’est que c’est ce qu’il veut. »

Jimmy Flannery a remarqué que le dauphin était encore plus chahuteur que d’habitude.

« Il vient à nous très rapidement. Avant même d’arriver au niveau de l’hôtel Skellig, juste après notre sortie du port, Fungie était déjà en train de nager vers nous. C’est comme s’il avait hâte de voir venir le petit bateau et de jouer autour. Je suppose que c’est parce qu’il n’a pas d’autre compagnie. Ce qui rend Fungie si spécial, c’est la durée de son séjour dans ce coin qu’il n’a jamais quitté une seule fois. Il est ici chez lui, c’est la seule explication que je peux donner. »

Traduction par Camille Le Boité, pour Réseau-Cétacés, d’un article de Lynne Kelleher – publié le 6 mai 2020 – sur le site d’actualités irlandaises Irish Mirror.
Photo : Domnick Walsh
Plus d’infos sur les dauphins solitaires & familiers dans la rubrique dédiée.

 

Le dauphin solitaire & familier, Zafar, est décédé
Islande ~ Deux bélugas vont être relâchés en juin dans le tout premier sanctuaire marin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *