Écosse ~ La campagne victorieuse du WDC pour des zones marines protégées !

Notre campagne de longue haleine pour obtenir une meilleure protection des baleines et des dauphins dans des zones désignées au large des côtes écossaises a reçu aujourd’hui un énorme coup de pouce. Le gouvernement écossais a officiellement annoncé la création des trois zones marines protégées (ZMP) réclamées depuis plusieurs années par le Whale and Dolphin Conservation (WDC).

Cette nouvelle est également une grande victoire pour l’ensemble de nos partisans.

Au total, le gouvernement va créer quatre zones protégées (Northeast Lewis, Sea of Hebrides et East Shiant Bank sur la côte ouest, ainsi que Southern Trench dans le Moray Firth) comprenant les trois initialement soumises en 2011 par le WDC pour aider les populations de baleines de Minke (Sea of Hebrides, Southern Trench) et les dauphins de Risso (NE Lewis) de la région. Les données de terrain du WDC (dont certaines proviennent de notre projet scientifique participatif « citizen Shorewatch ») ont été déterminantes pour la désignation du site de NE Lewis en particulier. Le Parti vert écossais a également exercé une pression conduisant à une augmentation du budget pour la mise en place des ZMP.

L’Écosse est un lieu particulier pour les baleines et les dauphins, et cette protection est pleinement méritée. Ces zones constituent un habitat essentiel dont dépendent les baleines de Minke, les dauphins de Risso et d’autres espèces marines.

Les baleines de Minke rejoignent les eaux écossaises au printemps et y restent jusqu’à l’automne pour se nourrir de maquereaux et de harengs. Des groupes de dauphins de Risso femelles amènent leurs nouveau-nés au nord-est de Lewis pour se nourrir de poulpes et tisser des liens.

En 2011, le WDC a officiellement proposé la création de zones marines protégées (avec la contribution du Hebridean Whale and Dolphin Trust et du Cetacean Research and Rescue Unit), puis a fourni un travail de terrain sur Lewis pour mieux comprendre les dauphins de Risso qui vivent et passent du temps dans les eaux autour de l’île.

En 2012, le WDC a remis au ministre de l’environnement écossais plus de 36 000 signatures de ses partisans demandant la désignation de ces sites, tout en maintenant la pression pour que des mesures soient prises. L’annonce d’aujourd’hui est l’aboutissement de toutes ces recherches et analyses scientifiques menées sur le terrain, du lobbying politique, de l’action publique, de la science citoyenne et de la sensibilisation des communautés et des industries côtières. Comme le déclare Sarah Dolman, responsable politique du WDC, cette déclaration est une victoire importante pour les baleines et les dauphins.

« Le WDC se réjouit que le gouvernement écossais ait désigné ces zones marines protégées destinées aux cétacés. Nous tenons à féliciter le Ministre de l’environnement naturel, Mairi Gougeo, pour avoir franchi cette étape importante. Cette année, comme aucune autre, nous avons pris conscience combien la faune et la flore sauvages sont importantes et précieuses. Ces ZMP, avec leurs niveaux élevés de protection et des investissements plus importants pour favoriser et étudier la résilience des espèces marines, nous aideront à mieux comprendre et pleinement protéger ces doux géants. En retour, ces zones constitueront des endroits merveilleux nous permettant de rendre visite aux baleines et aux dauphins et de les apprécier de loin ».

Traduction par Maéva Dramet pour Réseau-Cétacés d’un article, paru le 3 décembre 2020, sur le site de l’ONG WDC.
Photo : WDC.

 

Belgique ~ La Région bruxelloise se prépare à interdire les delphinariums
La captivité endommage le cerveau des grands mammifères détenus dans les zoos et les aquariums

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *