5 ans après l’Accord de Paris : des engagements renouvelés pour le climat, un océan de plus en plus présent

À l’occasion du cinquième anniversaire de l’Accord de Paris, adopté le 12 décembre 2015 lors de la COP21, la tenue du Sommet de l’ambition climatique a permis aux représentants des États, du secteur privé et de la société civile de réaffirmer leurs engagements pour l’action climatique. Une étape importante pour marquer l’urgence actuelle et relancer la mobilisation des États en amont de la COP 26. Cette dynamique politique atteste d’une prise de conscience globale et d’une coopération internationale renforcée, bien que les avancées et perspectives ne soient pas encore à la hauteur des ambitions pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. Par ailleurs, l’essor de l’océan dans l’agenda climatique est aujourd’hui crucial, comme en témoigne l’institutionnalisation croissante des enjeux océan au sein de la Convention Climat. Et le défi est de taille, car la reconnaissance du nexus océan-climat concerne aussi bien les objectifs d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre (GES) que l’adaptation au changement climatique, en particulier pour les populations littorales.

De l’Accord de Paris au Sommet de l’ambition climatique,  une remobilisation des États en vue de la COP 26

Depuis son adoption en 2015, l’Accord de Paris s’est érigé comme cadre incontournable de la lutte contre le changement climatique, dont certaines notions clés, comme le concept de neutralité carbone, imprègnent désormais les discours politiques internationaux. L’année 2020 a été marquée par le report des grands événements internationaux du fait de la crise sanitaire mondiale. Pourtant, la mobilisation des États et acteurs issus du secteur privé et de la société civile s’est accentuée au cours des derniers mois, en particulier lors des Race to Zero Dialogues (9-19 novembre), des Dialogues de l’ONU sur le changement climatique (23 novembre – 4 décembre) et plus récemment du Sommet de l’ambition climatique (12 décembre). Pour ce dernier, la date symbolique du cinquième anniversaire de Paris a tenté de rappeler la communauté internationale à l’ordre en l’incitant à retrouver d’urgence “l’esprit de Paris”.

Lire la suite de l’article sur le site Ocean & Climate Platform

Publié le 17.12.2020
Photo de une : Wikimedia

h

Canada ~ Aires marines protégées : deux projets dans les cartons de Pêches et Océans
Canada ~ Protéger le béluga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *