«Le meilleur des océans» : une reconstruction durable grâce à la connaissance de l’océan

L’UNESCO célébrera le début de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable («Décennie de l’Océan») ce 3 février (16h15-17h45, heure française, 15h15-16h45 TU), avec la diffusion du «Meilleur des océans», un événement virtuel mondial consacré à la sensibilisation aux immenses enjeux et possibilités que représente la mer pour la réalisation des objectifs de développement durable à échelle mondiale.

Cet événement rassemblera plusieurs dirigeants de la planète, des scientifiques, des philanthropes, des responsables d’agences de l’ONU, ainsi que des personnalités sportives engagées dans la protection des océans.
Il sera ouvert par le Secrétaire général de l’ONU António Guterres, la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, le Prince Albert II de Monaco, le président du Kenya, Uhuru Kenyatta, et la Première ministre de Norvège, Erna Solberg.
Tous auront à cœur de souligner les potentialités de l’océan en tant que source de solutions dans la perspective de la reconstruction d’un monde post-COVID. Le Président du Portugal, Marcelo Rebelo de Sousa, clôturera l’événement.

La deuxième partie de la réunion se penchera sur la manière de rassembler les acteurs de l’océan de toutes les générations et de tous les continents afin de regénérer l’océan que nous voulons.

Les membres fondateurs de l’Alliance de la Décennie – un réseau d’éminents partenaires de la Décennie de l’Océan – renouvelleront également leur engagement envers l’océan pour la prochaine décennie.

«Le meilleur des océans» est le premier événement de grande ampleur de la Décennie de l’Océan, qui a débuté le 1er janvier 2021. La Décennie de l’Océan est une initiative mondiale visant à approfondir nos connaissances scientifiques sur la mer et à protéger l’équilibre de l’océan.

L’objectif est de soutenir la création des connaissances nécessaires à la protection de la biodiversité ainsi que le rôle central de l’océan dans la transition vers l’utilisation durable et équitable de ses ressources alors que nous faisons face aux réalités du changement climatique.

Grâce à une coopération internationale renforcée, la Décennie de l’Océan encouragera la recherche scientifique et l’usage de technologies innovantes afin de s’assurer que la science réponde aux besoins de la société, et dans le but de parvenir à des améliorations considérables d’ici 2030 :

  • un océan propre où les sources de pollution sont identifiées et éliminées ;
  • un océan sain et résilient où les écosystèmes marins sont cartographiés et protégés ;
  • un océan fiable, duquel la société est en mesure de comprendre les conditions actuelles et futures ;
  • un océan sûr, où les populations riveraines sont protégées des catastrophes d’origine marine ;
  • un océan dont les ressources sont exploitées de manière durable, et assurant l’approvisionnement en nourriture ;
  • un océan accessible à la collecte de données, d’informations et à la présence de technologies.
  • Enfin, un océan inspirant et engageant, valorisé et compris par la société.

Programme complet

Suivre la diffusion de l’événement le 3 février 2021, à partir de 16h15 h.f. (15h15 TU) via : 

https://www.facebook.com/IocUnesco/live/

https://www.facebook.com/oceandecade/live

https://www.youtube.com/unesco

Source : Up – Publié le 01.02.2021
Photo de une : Elias Sch sur Pixabay

.

Des cadavres de dauphins déposés devant l’Assemblée Nationale pour dénoncer l’inaction de l’État
Comment les filets de pêche et les scanners intelligents pourraient aider à maintenir la vie marine dans l’océan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *