Des baleines pour protéger notre planète

D’après une étude scientifique, les baleines seraient plus efficaces que les arbres pour absorber le CO2, responsable du réchauffement climatique.

Les activités humaines (industrie, transport, agriculture, …) libèrent des gaz à effet de serre dans l’atmosphère (couche de gaz qui entoure la Terre) qui sont, en partie, responsables du réchauffement climatique.

On le sait désormais, l’augmentation des températures a pourtant de graves conséquences (mauvais effets) sur la planète: nouvelles maladies, sécheresse, disparition de la banquise, d’espèces végétales et animales, pauvreté, augmentation des catastrophes naturelles…

Le gaz carbonique

Parmi les gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique, on retrouve le gaz carbonique (CO2). Indispensable à toute forme de vie sur Terre, il devient mauvais pour la planète lorsqu’il est présent en trop grande quantité dans l’atmosphère, comme c’est le cas aujourd’hui.

Sur Terre, certaines espèces végétales et animales contribuent à la limitation des gaz carboniques. C’est le cas des arbres, entre autres, des plantes, des végétaux… qui, grâce au phénomène de la photosynthèse, ont le pouvoir d’absorber le CO2 et de le transformer en oxygène. En un an, un arbre est capable d’absorber 48 kilos de CO2.

Mais saviez-vous que les baleines peuvent, elles aussi, capturer le CO2? C’est, en tout cas, ce qui ressort d’une étude menée par le Fonds Monétaire International (FMI) et la Great Whale Conservancy (GWC), organisation de protection des grandes baleines. On y apprend que les baleines seraient beaucoup plus efficaces que les arbres en matière de lutte contre le réchauffement climatique!

Le rôle des baleines

En naviguant dans les mers du monde, les baleines déposent sur leur passage des… excréments. Ceux-ci sont ensuite mangés par le phytoplancton. Ces végétaux microscopiques (minuscules, qu’on ne peut voir qu’au microscope) sont essentiels. À eux seuls, ils absorbent environ 40% de tout le CO2 produit, et libèrent 50% de l’oxygène consommé par les êtres vivants de la planète! À leur mort, ils tombent au fond des mers. Sans contact avec l’oxygène, le CO2 peut ainsi être stocké (emprisonné) pendant des centaines d’années. C’est la même chose pour les baleines.

Ces grands mammifères marins se nourrissent… de phytoplancton, riche en CO2. Lorsque les baleines meurent, elles emportent avec elles environ 33 tonnes de gaz carbonique. Qui, lui non plus, ne sera pas relâché dans l’atmosphère avant des centaines d’années.

1,7 milliard de tonnes serait stocké chaque année grâce aux baleines, ce qui correspond au résultat qu’on pourrait obtenir avec quatre forêts amazoniennes (immenses forêts d’Amérique du Sud). Le FMI et le GWC plaident pour que la protection des baleines devienne la priorité numéro 1 du programme climatique mondial. On peut les comprendre…

Source : JDE – Publié le 07.02.2021
Photo de une : Pexels de Pixabay

.

En Méditerranée, les rorquals menacés par les collisions
Les habitats sous-marins doivent changer alors que les sons d’origine humaine couvrent leurs voix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *