La Corée du Sud ajoute 3 autres espèces sur sa liste des organismes marins protégés

SEJONG, 08 juin (Yonhap) — Le ministère des Océans et de la Pêche a déclaré ce mardi avoir ajouté trois autres espèces animales sur sa liste des organismes marins protégés dans le cadre des efforts pour rejoindre le mouvement international de conservation de l’écosystème.

Les espèces nouvellement ajoutées sont la tortue olivâtre, l’orque et la fausse orque, selon le ministère.

Photos fournies par le ministère des Océans et de la Pêche

En vertu de la loi sud-coréenne sur l’écosystème marin, les personnes qui chassent ou pêchent des organismes protégés sont passibles d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à trois ans ou d’une amende de 30 millions de wons (27.000 dollars).

Les tortues olivâtres, qui vivaient autrefois seulement au Japon et au sud de la Chine, ont été découvertes en Corée du Sud en 2017. Les deux grands cétacés sont parfois retrouvés dans les eaux locales.

Suite à cette décision, le pays possède désormais 83 types d’espèces marines désignés organismes protégés, dont 18 mammifères et 34 invertébrés.

Le ministère des Océans a dit qu’il continuerait de mener des recherches sur les espèces protégées pour une meilleure gestion de l’écosystème marin.

Source : Yonhap News Agency – Publié le 08.06.2021
Photo de Une : Pexels de Pixabay
.
En Norvège, polémique autour de tests jugés cruels sur les baleines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *