Chasse à la baleine : l’Islande renonce une nouvelle fois à la traque

Cette année, comme en 2020 et en 2019, les baleiniers Islandais sont restés à quai. Autrement dit, pour la troisième année consécutive, l’Islande semble avoir renoncé à chasser les baleines. Lumière sur une bonne nouvelle.

Théoriquement, l’industrie baleinière islandaise commence sa saison au mois de juin. Nous sommes les 21 et aucune chasse n’a encore été observée.

Le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) cité, par Sciences et Avenir :

« Il semble maintenant évident que pour la troisième année consécutive, les géants des mers ne seront pas victimes des harpons en Islande. »

Deux raisons peuvent expliquer ce renoncement. Premièrement, les exportations de la viande de rorqual commun vers les Japon n’ont jamais vraiment décollé. Deuxièmement, la viande de petit rorqual ne séduit pas suffisamment les Islandais.

« La toute dernière enquête commissionnée par IFAW montrait que les Islandais ne raffolent pas de la viande de baleine, avec seulement un pour cent qui déclare en consommer régulièrement. »

IFAW, dans un communiqué

Du coup, cette chasse n’est plus franchement rentable.

« En 2020, l’association des chasseurs islandais du petit rorqual a reconnu l’inutilité de leur chasse et a mis fin à son activité sanglante. »

IFAW, dans un communiqué

« Nous sommes à un cheveu de la fin définitive de la chasse à la baleine en Islande. »

IFAW, dans un communiqué

« La question de la chasse à la baleine a disparu de l’ordre du jour politique en Islande. Le thème revenait souvent lors des campagnes électorales ces dernières décennies, mais depuis 2016, il a perdu de son importance. Les jeunes électeurs se préoccupent davantage du changement climatique et du rôle positif des baleines en vie qui créent des écosystèmes viables dans les océans et qui contribuent à absorber le dioxyde de carbone (CO2) de l’atmosphère. «

IFAW, dans un communiqué

Tant mieux !

Source : Positivr – Publié le 22.06.2021
Photo de Une : Scène de chasse à la baleine, xixe siècle
.
Le plus grand massacre de dauphins en Europe se perpétue dans les îles Féroé (Danemark)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *