Chasse à la baleine : l’Islande avertie par les Etats-Unis…

REYKJAVIK — L’Islande a reçu une lettre d’avertissement des Etats-Unis pour avoir fortement multiplié depuis deux ans ses quotas de chasse à la baleine, a-t-on appris jeudi auprès du gouvernement islandais.

« Les Etats-Unis sont profondément inquiets et fortement opposés à l’augmentation de la chasse commerciale à la baleine de l’Islande, particulièrement celle des rorquals menacés », écrit le secrétaire américain au Commerce Gary Locke dans une lettre adressée au ministre islandais de la Pêche Jon Bjarnason.

« Nous nous inquiétons que l’Islande mène sa pêche de rorquals en dehors du contrôle de la Commission baleinière internationale et à un niveau deux à trois fois plus élevé que les recommandations scientifiques de l’autorité », ajoute-t-il dans cette lettre dont l’AFP a eu copie.

Cette année, l’Islande, qui a repris la pêche commerciale en 2006 et multiplié ses quotas fin 2008, a pêché quelque 148 rorquals après en avoir pêché 125 l’an dernier, contre moins de dix annuellement auparavant, souligne le ministre américain.(C) motodraconis_FLickr.jpgL’Islande, qui prépare une réponse à la protestation américaine, juge les populations de baleines dans ses eaux assez abondantes pour supporter des prélèvements d’environ 150 rorquals communs et 200 petits rorquals par an.

Figurant sur la liste des espèces menacées de la Cites, les populations de rorquals communs et de petits rorquals sont estimées à respectivement 20.000 et 70.000 spécimens dans l’Atlantique nord.

L’Islande et la Norvège sont les deux seuls pays au monde à pratiquer la pêche commerciale de la baleine. Le Japon pratique la chasse officiellement à des fins scientifiques, même si la viande est commercialisée.
© 2010 AFP. (26.11.10)

Sea Shepherd : nouveau bateau ultra-rapide à la poursuite des baleiniers...
Compte-rendu de la Journée Mondiale contre la Chasse aux Cétacés (05/11/10 - Paris)...

Laisser un commentaire