Russie ~ Les bélugas relâchés en Extrême-Orient russe s’adaptent avec succès, confirment les militants écologistes

Traduction de David Delpouy pour #RéseauCétacés d’un article publié le 17 décembre 2019 sur le site de l’agence de presse russe TASS.


Il n’est pas rare d’apercevoir des cétacés et ils sont toujours observés en groupes.

VLADIVOSTOK, mardi 17 décembre 2019. L’Agence de Presse russe TASS rapporte que les militants confirment que les bélugas auparavant libérés de la dénommée « prison des baleines », en Extrême-Orient russe, s’adaptent avec succès à leur habitat naturel.

Une coalition d’ONG, baptisée Freedom to beluga whales and orcas (Liberté pour les bélugas et les orques), a déclaré sur sa page officielle du réseau social russe VKontakte, que selon les  témoignages des habitants du coin, les cétacés chassent et se déplacent en groupes.

« Les 13 et 14 décembre, nos chargés de mission ont inspecté la zone de libération des mammifères. Ils n’ont vu aucun cétacé, mais ont discuté avec les gardes de sécurité de plusieurs postes côtiers. Il n’est pas rare d’apercevoir des cétacés, et ils sont toujours observés en groupes (au moins deux membres, mais souvent en groupes plus importants d’environ six à douze individus). Des gris (jeunes) sont aperçus avec des blancs (adultes). Jusqu’à présent, aucun béluga mort n’a été repéré, » ont déclaré les militants dans un communiqué.

D’après les témoins, les bélugas viennent dans différentes baies de la région, où ils passent deux ou trois jours, avant de repartir.

Depuis l’été 2018, onze orques et quatre-vingt-dix bélugas capturés pour être vendus en Chine étaient emprisonnés dans la baie de Srednyaya, dans la région du Primorié. On rapporta plus tard la disparition de trois bélugas et d’une orque. Selon les inspecteurs, des violations ont été constatées lors de la capture des cétacés et une procédure pénale pour saisie illégale de bioressources a été ouverte.

En juin 2019, le déplacement progressif des mammifères marins vers le nord de la région de Khabarovsk a débuté en vue de les libérer, en groupes, en milieu naturel. Le premier, composé de deux orques et de six bélugas, a été relâché en mer le 27 juin. Trois orques ont été libérées le 16 juillet, et trois autres animaux marins le 6 août. Un autre groupe d’orques et de six bélugas a retrouvé la liberté le 27 août.

Le dernier groupe de bélugas a été relâché le 10 novembre dans la région du Primorié. Le 24 octobre 2019, un conseil de scientifiques du VNIRO avait décidé de libérer les cinquante bélugas restants dans une baie proche de la réserve naturelle de Lazovsky, en raison de l’approche des tempêtes saisonnières, et non dans la Mer d’Okhotsk comme initialement prévu. L’opération de libération des mammifères marins s’est déroulée en plusieurs étapes, du 8 au 10 novembre. Plusieurs scientifiques doutaient de la capacité des animaux à s’adapter aux eaux chaudes au large de la région du Primorié.


Article original et photo de une : Beluga whales released in Russia’s Far East adapt successfully — activists


📍 Rappel de l’actualité récente : 

La Russie annonce la libération des derniers bélugas enfermés dans des bassins

Japon ~ Chasse horrible aux dauphins dans la baie de Taiji
Pétition #SauvonsNosOrques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *