Grèce ~ Échoués sur le rivage, un phoque et trois dauphins torturés et mutilés

Jeudi dernier, l’Institut de Conservation Marine Archipelagos a rapporté qu’un phoque et trois dauphins à long bec* ont été retrouvés, ces jours-ci, échoués sur les côtes des îles grecques. Ils ont été torturés et mutilés.

D’après l’Institut de Conservation Marine, le phoque, retrouvé dans les îles du nord du Dodécanèse, a été découvert avec la nageoire postérieure attachée par une corde. Les trois dauphins, situés dans trois zones différentes du nord de la mer Égée, ont été retrouvés dépourvus de leurs nageoires, vraisemblablement sectionnées au couteau. L’Institut de Conservation Marine assure que celles-ci ont été délibérément coupées dans le but de noyer les dauphins.

Selon l’Institut de Conservation Marine, la pêche intensive continue d’épuiser les sources de nourritures et les dauphins à long bec ont nagé plus près des chalutiers cette année, alors que cette espèce n’a jamais approché les bateaux de pêche auparavant. À en juger par leurs blessures, Thodoris Tsibidis, le directeur de l’Institut, a souligné : « Il est évident que les dauphins ont été traînés vivants sur le pont des bateaux de pêche, et rejetés à la mer encore en vie, leurs nageoires coupées pour rendre toute nage impossible, avant d’agoniser dans d’atroces souffrances. »

Comme l’ont ajouté les responsables d’Archipelagos, « il n’est pas possible de déterminer si ce meurtre a été perpétré à bord d’un navire de pêche grec ou turc, car les chalutiers des deux pays sont actifs dans cette région maritime ».

Konstantinos Aravossis, secrétaire général de l’environnement naturel et de l’eau au ministère de l’environnement et de l’énergie, aurait demandé à l’institut Archipelagos de coordonner des actions avec les autorités ministérielles, et d’autres autorités, pour enquêter et faire toute la lumière sur la situation.

Ce dernier rapport intervient quelques semaines à peine après le signalement par l’institut Archipelagos du récent massacre de sept phoques moines de Méditerranée (Monachus-Monachus), retrouvés morts sur les côtes grecques.

Traduction par Camille Le Boité pour Réseau-Cétacés d’un article publié le 28 mai 2020, sur le site d’actualités américain The National Herald.
Photo : EUROKINISSI/Vassilis Papadopoulos, FILE

* Note de Réseau-Cétacés : l’article fait état de dauphins à long bec mais cette espèce ne fréquente pas la Méditerranée ; il s’agirait donc, plutôt, de dauphins communs ou de dauphins bleu et blanc.

 

Prises accidentelles de dauphins : des scientifiques recommandent de nouvelles mesures
Californie ~ Un superpod d’un millier de dauphins filmé aux côtés d’un bateau d’observation des cétacés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *