Une nappe de pétrole menace les baleines…

Une marée noire au large de la côte de Kimberley, au nord de l’Australie occidentale, menace les baleines et tortues marines sur leurs routes de migration. Des suivis aériens et satellites ont permis de déterminer son étendue. Du pétrole et du gaz ont commencé à s’échapper du ciment crevassé sur une plateforme pétrolière située à 250...

Poursuivre la lecture

L’US Navy affiche sa préférence pour les dauphins…

L’US Navy a émis sa Déclaration d’Impact Environnemental (Environmental Impact Statement-EIA) finale concernant un système de sécurité qui est chargé d’assurer qu’aucun nageur ou plongeur ne puisse entrer dans la base navale Kitsap-Bangor par les eaux du Canal de Hood. Parmi 5 options, son alternative favorite reste l’usage combiné de grands dauphins de l’Atlantique et d’otaries...

Poursuivre la lecture

Cabillauds géants et bancs de baleine : l’abondance perdue des océans…

WASHINGTON – Il y a seulement 200 ans, les baleines se comptaient par dizaines de milliers autour de la Nouvelle-Zélande tandis que les requins pullulaient sur les côtes britanniques, affirment des chercheurs qui ont dressé un tableau historique de l’abondance révolue des océans. Une centaine de chercheurs du monde entier réunis au sein de l’organisation...

Poursuivre la lecture

Le dauphin commun se raréfie en Méditerranée…

Les dauphins communs, une espèce qu’il était relativement fréquent d’apercevoir le long des côtes de la Méditerranée, seraient sur le point de disparaître, notamment à cause de la pêche excessive dans la région, qui les prive de nourriture. L’espèce des dauphins communs, qui étaient des animaux marins autrefois fréquemment aperçus dans la Mer Méditerranée et...

Poursuivre la lecture

Des pales en forme de nageoire de baleine …

… pour doper la performance d’une éolienne ! On nage en plein bio-mimétisme. La société canadienne WhalePower, créée en 2004, a élaboré un prototype de pales d’éolienne calquées sur la forme des nageoires des baleines à bosse. C’est grâce aux propriétés hydrodynamiques de ses nageoires pectorales recouvertes sur leur bord d’aspérités, appelées tubercules, que la baleine...

Poursuivre la lecture