La pêche au chalut pollue autant que le transport aérien

La pêche au chalut, qui recourt à un long filet conique remorqué par un navire, est régulièrement remise en cause pour sa non-sélectivité sur les espèces capturées et les dégâts causés aux fonds marins. En 2016, le chalutage en eau profonde (plus de 800 mètres ou 400 mètres dans les zones vulnérables) a été interdit dans...

Poursuivre la lecture

Au large de l’Irlande, un dispositif à l’essai pour protéger les cétacés

Les bateaux, un danger pour les cétacés dans les eaux très fréquentées au sud de l’Irlande, qui abritent des baleines, des rorquals et des dauphins. Mais des scientifiques irlandais pensent avoir trouvé la parade. L’association de recherche et de conservation ORCA va tester son dispositif au large de comté de Cork : une bouée munie...

Poursuivre la lecture

Ciblés par les baleiniers au 19e siècle, les cachalots ont appris à éviter les harpons

La chasse à la baleine, notamment au 19e siècle, a été une industrie majeure. Malgré la mort de millions de spécimens, les cétacés ne sont pas restés passifs face aux assauts de leurs poursuivants et ont rapidement appris à contrer leurs attaques… Des registres du 19e siècle numérisés Au 18e et au 19e siècles, les...

Poursuivre la lecture

La défense des narvals, une mine d’informations sur ces étonnants cétacés

Des scientifiques ont analysé des défenses de narvals originaires du nord-ouest du Groenland. Ils ont constaté que ces « cornes » livrent de précieuses informations sur les conditions de vie passées des cétacés ainsi que sur leur environnement. Avec sa défense pouvant mesurer jusqu’à trois mètres de long, le narval figure sans aucun doute parmi les cétacés...

Poursuivre la lecture

Biologie marine : les cachalots plus facilement identifiés grâce au machine learning

Portée par Amazon Web Services (AWS), la technologie d’apprentissage automatique aide à l’identification et à l’étude des baleines. Lisa Steiner est biologiste marine. Elle suit les cachalots, ces mammifères au plus lourd cerveau du règne animal, dans l’archipel des Açores depuis 33 ans. Son but ? Suivre les schémas migratoires des baleines en photographiant leurs...

Poursuivre la lecture

Twitch avec Romain Troublé : quelles actions mener pour sauvegarder les océans ?

Jeudi 11 mars 2021 à 17h30, nous recevrons Romain Troublé de la fondation Tara Océans sur la chaîne Twitch de Sciences et Avenir. Pendant 1h30, vous pourrez lui poser des questions sur le devenir des océans alors que l’ONO lance cette année sa décennie (2021-2030) d’actions pour protéger ce milieu qui couvre plus de 70%...

Poursuivre la lecture

Grand dauphin : La « Communauté de Tiputa » étudiée

Comment expliquer les interactions entre les grands dauphins et les plongeurs à Rangiroa et comment ces comportements se propagent entre mammifères marins au sein de la “communauté de Tiputa” ? Pamela Carzon tente d’y répondre dans le cadre d’une thèse en éthologie marine avec l’école pratique des hautes études et le Criobe de Moorea. C’est...

Poursuivre la lecture

Extrait : Portraits de cinq femmes injustement oubliées par l’histoire de la tech

Trop souvent oubliées, de nombreuses femmes ont pourtant énormément contribué à l’essor de l’informatique et à ses grandes avancées.    Kathleen Booth (née Britten) naquit en 1922 dans la région de Worcestershire en Angleterre. Si elle n’eut pas la chance d’être incarnée par une star du cinéma comme sa contemporaine Joan Clarke, son travail sur...

Poursuivre la lecture

Les ours polaires et les narvals s’épuisent plus vite à cause de la fonte des glaces

Les ours polaires sont en grande difficulté en Arctique. Une étude récente s’est toutefois intéressée à la physiologie de ces animaux dans le contexte de fonte des glaces. Selon les chercheurs, les ours polaires utilisent aujourd’hui jusqu’à quatre fois plus d’énergie pour survivre. D’autres animaux tels que les narvals sont également dans une situation peu...

Poursuivre la lecture

De nouveaux indices expliquent pourquoi les cétacés résistent mieux au cancer

La longévité des cétacés bat parfois des records : certaines espèces de baleines atteignent l’âge de 200 ans. Pour les scientifiques, il est tout bonnement incroyable que des organismes aussi grands vivent aussi longtemps. En effet, leur taille signifie que leur corps contient beaucoup plus de cellules que le corps humain, ce qui implique un...

Poursuivre la lecture