Pourquoi connaissons-nous mieux l’espace que les océans ?

« Pourquoi sommes-nous capables d’aller loin dans l’espace et non dans les profondeurs de l’océan ? », nous demande Priscillia Beurrier sur notre page Facebook. Merci à tous pour votre participation à notre « question de la semaine ». La majeure partie des fonds marins cartographiée… mais à faible résolution Cinquante ans après que le sol lunaire a été foulé par l’Homme, l’exploration des...

Poursuivre la lecture

Ils étudient la croûte océanique en écoutant le chant de certains cétacés

Des chercheurs étasuniens ont récemment publié une étude portant sur le chant des rorquals communs, une espèce de cétacé. Or, leurs vocalisations sont si puissantes qu’il serait possible de les prendre en compte pour étudier la croûte océanique et donc, l’activité sismique de notre planète. Mieux comprendre la structure de la croûte océanique Le rorqual commun (Balaenoptera...

Poursuivre la lecture

Baleines bleues et bateaux : au large de la Patagonie, un dangereux jeu d’évitement

Dans cette vidéo dévoilée par le magazine Science, on observe le trajet d’un cétacé qui tente de se frayer un chemin entre de très nombreux navires. L’hebdomadaire américain Science a réalisé une vidéo qui modélise le trafic maritime au large de la Patagonie chilienne ainsi que la trajectoire d’une baleine tâchant de progresser au milieu de plusieurs centaines de navires. Le modèle se...

Poursuivre la lecture

Le réchauffement climatique expose les dauphins à une maladie cutanée mortelle

Des scientifiques ont fait état d’une maladie mortelle chez les dauphins, causée par une exposition à l’eau douce. Plusieurs cas ont été observés en Australie et aux États-Unis. Plusieurs travaux de recherche montrent que cette pathologie est liée aux fortes intempéries liées au réchauffement climatique. Depuis au moins ces deux dernières décennies, une maladie cutanée...

Poursuivre la lecture

En Méditerranée, les rorquals menacés par les collisions

En Méditerranée, les collisions entre les rorquals communs et les navires ne sont pas rares : chaque cétacé se retrouverait même 3520 fois par an sur la trajectoire d’un bateau dans les eaux du Sanctuaire Pelagos, situé au large des côtes françaises, monégasques et italiennes. Face à l’augmentation du trafic maritime, le mammifère reste considérablement...

Poursuivre la lecture

Des baleines pour protéger notre planète

D’après une étude scientifique, les baleines seraient plus efficaces que les arbres pour absorber le CO2, responsable du réchauffement climatique. Les activités humaines (industrie, transport, agriculture, …) libèrent des gaz à effet de serre dans l’atmosphère (couche de gaz qui entoure la Terre) qui sont, en partie, responsables du réchauffement climatique. On le sait désormais,...

Poursuivre la lecture

Les habitats sous-marins doivent changer alors que les sons d’origine humaine couvrent leurs voix

Non seulement les humains modifient la surface et la température de la planète, mais aussi ses sons – et ces changements sont détectables même en pleine mer, selon une étude publiée jeudi. Les changements dans le paysage sonore de l’océan affectent de larges pans de la vie marine, des minuscules crevettes serpentines aux énormes baleines...

Poursuivre la lecture

«Le meilleur des océans» : une reconstruction durable grâce à la connaissance de l’océan

L’UNESCO célébrera le début de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable («Décennie de l’Océan») ce 3 février (16h15-17h45, heure française, 15h15-16h45 TU), avec la diffusion du «Meilleur des océans», un événement virtuel mondial consacré à la sensibilisation aux immenses enjeux et possibilités que représente la mer pour...

Poursuivre la lecture

Comment les filets de pêche et les scanners intelligents pourraient aider à maintenir la vie marine dans l’océan

La pêche commerciale draine nos océans de vie. Les chalutiers capturent du poisson plus rapidement que les stocks ne peuvent se reconstituer, tandis que les dauphins et les tortues sont également pris au piège dans leurs énormes filets. Plus d’un tiers des stocks halieutiques mondiaux ont été classés comme surexploités en 2017, et si le...

Poursuivre la lecture

Le « Manta », premier bateau nettoyeur des mers

Bateau révolutionnaire, le « Manta » s’attaque à la pollution plastique océanique. Un projet mis au point par le navigateur Yvan Bourgnon. Chaque minute, 17 tonnes de déchets plastiques sont déversés dans les océans… soit 9 à 12 millions de tonnes chaque année. À ce rythme, et sans mesure ambitieuse, la quantité de plastique présente dans les...

Poursuivre la lecture